Généalogie des familles Crépeau

Dans la descendance de Maurice Crépeau

Val-Barrette (Laurentides QC CA)



 


Notes: Origine et signification

Il est à noter que cette municipalité n'existe plus depuis le 10 octobre 2002. En effet, à cette date, les municipalités des villages de Val-Barrette et de Lac-des-Écorces ainsi que la municipalité de Beaux-Rivages se regroupaient pour constituer une nouvelle municipalité désignée sous le nom Beaux-Rivages–Lac-des-Écorces–Val-Barrette; le 21 juin 2003, ce dernier était changé pour celui de Lac-des-Écorces. L'appellation Val-Barrette a toutefois été préservée et elle identifie maintenant un secteur correspondant au territoire de l'ancienne municipalité du même nom. Le texte qui suit est celui qui avait été rédigé pour décrire l'ancienne municipalité du village de Val-Barrette. Cette municipalité de la MRC d'Antoine-Labelle est distante de 16 km de Mont-Laurier, plus au nord-ouest. Son territoire, circonscrit par ceux de Beaux-Rivages et de Kiamika, de dimension fort réduite, s'étend sur les bords du lac Gauvin, à l'est de la rivière Kiamika, dans la partie sud du canton de Campbell. L'endroit s'ouvre timidement à la colonisation en 1894 avec l'arrivée d'un dénommé Thomas Brunet, considéré comme le premier pionnier. Ce dernier venait de Thurso. La paroisse de Saint-Joseph-de-Val-Barette voit le jour comme mission en 1912 et accède au statut de paroisse en 1916, quoique son érection canonique ne surviendra qu'en 1944. Le nom choisi évoque, d'une part, le patron du Canada, et rappelle, d'autre part, qu'elle a été implantée dans une vallée. Quant au spécificatif Barrette, il célèbre le souvenir de Zéphirin Barrette, l'un des premiers propriétaires de la localité. Arrivé en ces lieux en provenance de Saint-Vincent-de-Paul à la fin de 1908, il fera construire un hôtel et donnera le terrain pour la construction de l'église. Premier maire de l'endroit (1914-1915), il assumera également la fonction de premier maître de poste (1909-1920) et celle de premier président de la commission scolaire. La municipalité du village de Val-Barrette, créée en 1914 par suite de son détachement de la municipalité du canton de Campbell-Partie-Est (devenue en 1953 la municipalité de Lac-des-Écorces et en 1984 la municipalité de Beaux-Rivages), reprend alors la dénomination déjà attribuée au bureau de poste ouvert en 1909. Jadis axée sur la culture maraîchère, la fabrication de lainages et le sciage du bois, l'économie barrettoise se tourne davantage présentement du côté de la villégiature pour assurer sa prospérité. On trouve à cet endroit l'une des plus importantes stations de pisciculture du Québec, axée sur l'élevage de la truite.

Source: http://www.toponymie.gouv.qc.ca

Dernière modification: 2017/02/19

Latitude: 46.50902333061715, Longitude: -75.35410165830399


Naissance

Résultats 1 à 5 de 5

   Nom, Nom donné(s)    Naissance    ID personne 
1 CHARBONNEAU, André  26 jan 1939Val-Barrette (Laurentides QC CA) I39141
2 CHARRON, Germain  1 oct 1933Val-Barrette (Laurentides QC CA) I34528
3 MEILLEUR, Valmor  5 déc 1925Val-Barrette (Laurentides QC CA) I27136
4 PARADIS, Dorcina  8 août 1929Val-Barrette (Laurentides QC CA) I3206
5 PARADIS, Jeannette  2 mars 1924Val-Barrette (Laurentides QC CA) I12442