Généalogie des familles Crépeau

Dans la descendance de Maurice Crépeau

Thetford-Mines (Chaudière-Appalaches QC CA)



 


Notes: Origine et signification

La nouvelle ville de Thetford Mines a été créée le 17 octobre 2001. Elle est issue du regroupement de la municipalité de Pontbriand, de la municipalité du village de Robertsonville, de la municipalité du canton de Thetford-Partie-Sud ainsi que des villes de Black Lake et de Thetford Mines. Le texte qui suit est celui qui avait été rédigé pour décrire l'ancienne ville de Thetford Mines; nous vous invitons à consulter aussi les rubriques des autres anciennes municipalités.
Thetford Mines, longtemps reconnu comme La Cité de l'or blanc, la Ville de l'amiante, la Capitale mondiale de l'amiante, se situe à mi-chemin entre Québec, à 100 km plus au nord, et Sherbrooke. La rivière Bécancour y coule dans un paysage marqué par la présence de terrils, soit d'importants monticules de résidus miniers. Ils rappellent le rôle considérable qu'a jadis joué l'amiante dans l'économie thetfordoise.
Découverte en 1876 par Joseph Fecteau, ce minerai allait bientôt entraîner l'ouverture de mines et placer le Québec sur la carte mondiale comme premier producteur d'amiante pendant longtemps. Les dangers attribués à la fibre d'amiante, provoquant l'amiantose, maladie industrielle mortelle, ont entraîné l'effondrement du marché de telle sorte que l'on est passé d'un taux de 40 % de la main-d'œuvre active travaillant dans ce secteur localement, à moins de 10 %.
Le Musée minéralogique et minier a été fondé en 1976; il occupait des locaux prêtés par le cégep de Thetford Mines. Quant à l'actuel édifice muséal, il a été inauguré en 1997. L'ancienne devise de la ville, Etiam Ignis Stat, elle résiste même aux flammes, adoptée en 1928, rappelle le grand rôle joué par l'amiante dans la vie des Thetfordois. Par la suite, le secteur manufacturier a pris la relève; les activités étaient axées sur la métallurgie et la fabrication des composantes plastiques, ce qui a entraîné, en 1956, le choix d'une nouvelle devise, Fervet Opus, l'ardeur règne au travail.
Sur le plan historique, on trouve la municipalité du village de Kingsville qui a été constituée en 1892 à même le territoire de Thetford-Partie-sud. Son nom évoque le souvenir de William King, l'un des fondateurs de la King Brothers en 1878; il est mort en 1896. Son souvenir est actuellement enchâssé dans le nom de d'une rue de Thetford Mines. La mine King s'est longtemps trouvée au cœur même de la ville. La gare, le bureau de poste (1898-1989) et le premier noyau d'habitation des mineurs portaient également le nom Kingsville. En 1881, un incendie majeur détruira presque entièrement le village.
Kingsville adoptera le nom Thetford Mines, en 1905 et son statut de municipalité sera changé pour celui de ville. L'appellation avait été déjà choisie pour un bureau de poste ouvert en 1881. Elle réfère au canton de Thetford dont le nom évoque une ville du comté de Norfolk au nord-est de Londres, en Angleterre. Vers 1900, le nombre des mines ayant substantiellement augmenté, la majorité des gens et des propriétaires de mines ne voulaient plus privilégier que le nom de King; c'est alors qu'on adopta celui du canton de Thetford couramment utilisé d'ailleurs pour désigner les paroisses de Saint-Alphonse (de-Thetford) et de Saint-Maurice (-de-Thetford).
L'agglomération urbaine de Thetford, concentrée autour des mines, a traditionnellement été constituée dans les environs de deux noyaux correspondant aux paroisses de Saint-Alphonse, au nord, et de Saint-Maurice, au sud. En 1929, la ville annexera le territoire de la ville d'Amiante, créée en 1914 à partir également de Thetford-Partie-Sud.
Au cours des années 1950, pour pouvoir agrandir en surface la mine King, on procéda à la relocalisation d'une grande partie du centre de la ville. L'ancienne municipalité de Rivière-Blanche, située à l'ouest de l'actuelle ville de Thetford Mines fut érigée en 1922 à la suite de son détachement de la municipalité d'Irlande-Partie-Nord. La présence de la rivière Blanche expliquait sa dénomination. Comme dans le cas de plusieurs autres cours d'eau, l'existence de quelques tourbillons générateurs d'écume dispersés sur son cours lui a valu le qualificatif qui lui sert de spécifique. Il faut aussi noter qu'à compter du début des années 1940, la ville de Thetford Mines fut aussi populairement identiée sous l'appellation Thetford-les-Mines .
L'importance de la ville, dans l'entourage immédiat de la municipalité de Rivière-Blanche, elle-même, située dans le canton de Thetford, a constitué l'un des facteurs à leur fusion en 1994. Les Thetfordois peuvent aussi profiter de lieux de villégiature intéressants dans les environs, notamment au lac Bécancour, au lac du Huit et au Grand lac Saint-François.

Source: http://www.toponymie.gouv.qc.ca

Dernière modification: 2017/02/19

Latitude: 46.1028329, Longitude: -71.3055522


Naissance

Résultats 1 à 5 de 5

   Nom, Nom donné(s)    Naissance    ID personne 
1 ALLAIRE, Yvan  20 sept 1951Thetford-Mines (Chaudière-Appalaches QC CA) I22104
2 CRÉPAULT, Georges  5 mars 1911Thetford-Mines (Chaudière-Appalaches QC CA) I10309
3 MECTEAU, Robert  12 fév 1926Thetford-Mines (Chaudière-Appalaches QC CA) I13910
4 MORIN, Aldéa Yvonne  22 sept 1911Thetford-Mines (Chaudière-Appalaches QC CA) I661
5 RICHARD, Fernand  22 août 1942Thetford-Mines (Chaudière-Appalaches QC CA) I43956

Décès

Résultats 1 à 3 de 3

   Nom, Nom donné(s)    Décès    ID personne 
1 CHAMPAGNE, Claudia  18 oct 1971Thetford-Mines (Chaudière-Appalaches QC CA) I2594
2 HENRI, Bertha  1 mars 1982Thetford-Mines (Chaudière-Appalaches QC CA) I46622
3 VACHON, Réjeanne  6 mars 2011Thetford-Mines (Chaudière-Appalaches QC CA) I5773

Sépulture

Résultats 1 à 3 de 3

   Nom, Nom donné(s)    Sépulture    ID personne 
1 DUFOUR, Roger  2 déc 2011Thetford-Mines (Chaudière-Appalaches QC CA) I20347
2 PAQUET, Jean François  7 août 2008Thetford-Mines (Chaudière-Appalaches QC CA) I30533
3 VACHON, Réjeanne  13 mars 2011Thetford-Mines (Chaudière-Appalaches QC CA) I5773