Généalogie des familles Crépeau

Dans la descendance de Maurice Crépeau

Ste-Marie-de-la-Minerve (Laurentides QC CA)



 


Notes:

Information sur la paroisse

Paroisse: Sainte-Marie
Municipalité: La Minerve
MRC/Territoire équivalent: Les Laurentides
Diocèse: Mont-Laurier
Ouverture des registres: 6 décembre 1903

Histoire de la paroisse

Comté de Labelle. Diocèse de Mont-Laurier. Cette mission a été fondée en 1903, par les Chanoines Réguliers de l'Immaculée-Conception, qui la desservirent jusqu'en 1911, date de la nomination d'un desservant résidant. Les registres de la paroisse s'ouvrent en l'année 1903. L'église a été construite en 1906. Le territoire de cette mission comprend le canton de La Minerve. La municipalité du canton de La Minerve a été organisée en 1892, en vertu du Code municipal. Pour description de ce canton, voir M. et P. de Deschamps, page 1001. Le village est situé sur le rang VI du canton de La Minerve, à 15 milels de Labelle, sur le parcours du chemin de fer Pacifique Canadien. Le canton de La Minerve, érigé le 29 novembre 1892, rappelle la mémoire de Ludger Duvernay, qui fonda le journal La Minerve, en 1827, de concert avec l'honorable A.N. Morin. Pop. 527. (Source: Magnan, Hormisdas, Dictionnaire historique et géographique des paroisses, missions et municipalités de la Province de Québec, 1925, p.558)

Curés/vicaires/missionnaires:
Charles Bertin 1903-
Pierre T. 1903
Joseph Adrien Dalloz 1909

Source: http://www.originis.ca

Origine et signification

La Minerve obtint le nouveau statut juridique de municipalité en 1998 en remplacement de celui de municipalité de canton. Celle-ci avait vu sa superficie agrandie des territoires non organisés de Lac-Marie-Le Franc et de Lac-aux-Castors localisés dans les cantons de Labelle et de Gagnon, le 1er janvier 1995. Primitivement située que dans le canton de La Minerve dont elle tire son nom, la municipalité, érigée en 1892 tout comme ce dernier, occupe une place de choix au cœur de ce territoire. Les Minervois habitent un magnifique coin de pays de la région laurentienne parsemé de lacs, à 3 km au sud du lac Désert, à l'ouest de Labelle et au sud-est de Lac-Nominingue. Le nom de cette municipalité lui vient d'un journal acheté en 1827 par Ludger Duvernay (1799-1852) et créé en 1826 par Augustin-Norbert Morin (1803-1865), au moment où Le Canadien venait d'interrompre sa publication. C'est à la suite d'un voyage de reconnaissance et d'exploration dans l'arrière-pays de Saint-Jovite et de Labelle par des employés du journal que Duvernay se mit à encourager vigoureusement la colonisation du canton de La Minerve. Duvernay a œuvré à La Minerve de 1827 à 1852 et ce journal a existé de 1826 à 1899. On peut avancer qu'il a probablement été le journal québécois le plus important du XIXe siècle, tant par les idées qu'il a véhiculées que par l'importance des collaborateurs. Cette dénomination a également identifié le bureau de poste sous la forme tronquée de Minerve (1896-1949), l'article initial étant restitué en 1949. Le territoire non organisé de Lac-Marie-Le Franc était dénommé d'après le lac homonyme qui reçut ce nom en 1934, commémorant l'écrivaine d'origine française Marie Le Franc (1879-1965), arrivée au Québec en 1905. Le territoire non organisé de Lac-aux- Castors prenait sa désignation du nom d'un important lac homonyme de son secteur. Voir Castor, Lac et Marie-Le Franc, Lac.

Source: http://www.toponymie.gouv.qc.ca

Dernière modification: 2017/02/19

Latitude: 46.254251666918115, Longitude: -74.93637040260182


Décès

Résultats 1 à 1 de 1

   Nom, Nom donné(s)    Décès    ID personne 
1 CRÉPEAU, Donalda  4 avr 1950Ste-Marie-de-la-Minerve (Laurentides QC CA) I1220