Généalogie des familles Crépeau

Dans la descendance de Maurice Crépeau

Rouyn-Noranda (Abitibi-Témiscamingue QC CA)



 


Notes:

Origine et signification

La nouvelle ville de Rouyn-Noranda a été créée le 1er janvier 2002. Elle est issue du regroupement des municipalités d'Arntfield, de Bellecombe, de Cléricy, de Cloutier, de D'Alembert, de Destor, d'Évain, de McWatters, de Montbeillard, de Mont-Brun et de Rollet ainsi que des villes de Cadillac et de Rouyn-Noranda. Le texte qui suit est celui qui avait été rédigé pour décrire l'ancienne ville de Rouyn-Noranda; nous vous invitons à consulter aussi les rubriques des autres anciennes municipalités. Cette entité administrative comprend maintenant les territoires des municipalités de Saint-Guillaume-de-Granada, depuis le 13 décembre 1995, de Lac-Dufault, depuis le 29 janvier 1997 et de Beaudry, depuis le 9 février 2000. Métropole de la région administrative de l'Abitibi-Témiscamingue, Capitale nationale du cuivre, Pont qui unit l'Abitibi et le Témiscamingue, tels sont les principaux titres sous lesquels on désigne couramment cette ville du Nord-Ouest québécois. Située à 107 km à l'ouest de Val-d'Or, elle doit son existence à la réunion des territoires de Rouyn et de Noranda (érigés comme villes autonomes en 1927 et 1926) en 1986. Rouyn est d'abord née en 1926 comme village minier, grâce à la venue de plusieurs entrepreneurs forestiers qui s'installent, vers 1920, dans le canton proclamé en 1916. Puis se développe une ville-champignon par suite d'une course vers l'or qui débute en 1922, attirant de nombreux pionniers sur les rives du lac Osisko, surtout en 1924, à environ 40 km à l'est de la frontière ontarienne. Son nom se veut un hommage à Jean-Baptiste de Rouyn, capitaine de Rouyn, membre du régiment Royal-Roussillon en 1759, qui s'illustre lors de la bataille de Sainte-Foy en 1760. Rouyn a reçu la croix de Saint-Louis. Il retournera par la suite mourir en France. Quant à Noranda, elle se développera grâce à la découverte, de l'autre côté du lac Osisko, d'une mine par le prospecteur Edmund Horne, en 1911, laquelle portera le nom de son découvreur, dénomination bientôt modifiée en Noranda. Cette appellation résulte de la contraction de Nord et Canada qui, à l'origine, devait prendre la forme de Norcanda, mais se mue en Noranda par suite de la négligence d'un imprimeur distrait. Les deux entités constituantes initiales comportent leurs caractéristiques : Rouyn, plus commerciale, est le siège de nombreux bureaux de l'Administration tandis que Noranda, plus industrielle et résidentielle, était au début réservée aux cadres de la mine de cuivre et d'or, épuisée en 1972. Aujourd'hui, les villes jumelles comme on les surnommait, marient leurs richesses respectives dont témoignent les immenses cheminées de Minéraux Noranda qui surplombent la ville. Cette fusion intime s'exprime également par le gentilé Rouynorandien, adopté le 26 mars 1990, de plus en plus usité, pour supplanter les appellations de Rouynois et de Norandiens. Le secteur de Saint-Guillaume-de-Granada, situé au sud de la ville, compte un certain nombre de lacs dont les plus importants demeurent les lacs Bruyère et Vallet. Au milieu des années 1930, quelques familles en provenance du diocèse d'Ottawa s'installent sur un territoire abitibien bientôt considéré comme paroisse sous le nom de Saint-Guillaume-de-Granada (1935), même si l'érection canonique n'en sera effective qu'en 1968. La municipalité officiellement établie en 1978 reprendra la même dénomination, quoique le bureau de poste soit connu sous celle de Granada depuis 1936. Un des rares noms de saints qui émaillent la carte de la MRC de Rouyn-Noranda, Saint-Guillaume-de-Granada évoque saint Guillaume le Grand (vers 755-812), homme politique et militaire de l'époque de Charlemagne dont la chanson de geste La Chanson de Guillaume rappelle les hauts faits en le baptisant Guillaume d'Orange ou Guillaume au Court Nez. Granada, appellation exotique dont le gentilé Granadois avait été tiré, fait allusion à une ville de l'Espagne méridionale, en Andalousie, qui servait de raison sociale à la Granada Gold Mines, qui entreprend des travaux sur le site municipal en 1927. L'extraction d'or s'effectuera de 1930 à 1937. On peut établir que pour le secteur de Lac-Dufault, au nord de la ville, le premier habitant des lieux, mis à part les Algonquins qui venaient y chasser l'été, fut un travailleur forestier. Il s'y construisit un camp de bois rond près du lac en 1933. Des pionniers s'y installent à compter de 1934 et un bureau de poste portant le nom de Lac-Dufault est ouvert en 1947. La municipalité de Lac-Dufault a été créée sur le plan administratif, à titre de municipalité de village, en 1980. Le patronyme « Dufault », a également été attribué dès 1916 au lac et à la rivière qui baignent les lieux, en l'honneur de Sergius Dufault, un ancien sous-ministre de la Colonisation, des Mines et des Pêcheries du Québec qui a joué un rôle de premier plan dans le développement régional entre 1887 et 1925. Il fut membre de la Commission de géographie du Québec de 1917 à 1923. Le Lac Dufault, passablement étendu et parsemé de nombreuses îles, d'où son nom primitif Lake of Islands, se situe au cœur de la zone la plus populeuse de l'Abitibi. Quant au territoire de Beaudry, il a été peuplé dès le début des années 1930 par des colons séduits par le plan Vautrin d'accession à la propriété en Abitibi. Du nom du ministre de la Colonisation dans le gouvernement Taschereau, Irénée Vautrin, ce plan a favorisé, de 1934 à 1937, le retour à la terre grâce à un effort financier majeur et il a permis l'ouverture de 36 nouvelles paroisses de colonisation. La municipalité de Beaudry a été officiellement érigée en 1979. Beaudry, qui a entraîné le gentilé Beaudryen, souligne l'importance et le dévouement du père Stanislas Beaudry (1863-1941), oblat de Marie-Immaculée, qui a apporté aux premiers colons les secours de la religion. Cet ecclésiastique demeure célèbre à titre de fondateur de Notre-Dame-du-Nord (Abitibi-Témiscamingue) où il a œuvré de 1896 à 1903. Kepepamatisite, le voyageur, était le surnom algonquin de ce missionnaire. Variante : Noranda-Nord. Voir: Dufault, Lac.

Source: http://www.toponymie.gouv.qc.ca

Dernière modification: 2017/02/13

Latitude: 48.2342362, Longitude: -79.0187836


Naissance

Résultats 1 à 7 de 7

   Nom, Nom donné(s)    Naissance    ID personne 
1 ARBIC, Michel  29 juil 1951Rouyn-Noranda (Abitibi-Témiscamingue QC CA) I35307
2 COURCHESNE, Nicole  17 fév 1950Rouyn-Noranda (Abitibi-Témiscamingue QC CA) I35308
3 CRÉPEAU, Loïc  24 sept 1990Rouyn-Noranda (Abitibi-Témiscamingue QC CA) I765
4 CRÉPEAU, Réal  28 avr 1953Rouyn-Noranda (Abitibi-Témiscamingue QC CA) I2450
5 CRÉPEAU, Roger  6 avr 1928Rouyn-Noranda (Abitibi-Témiscamingue QC CA) I4799
6 FORGET, Robert  8 sept 1935Rouyn-Noranda (Abitibi-Témiscamingue QC CA) I32544
7 PELLETIER, Guy  30 jan 1934Rouyn-Noranda (Abitibi-Témiscamingue QC CA) I33123

Décès

Résultats 1 à 29 de 29

   Nom, Nom donné(s)    Décès    ID personne 
1 ARBIC, Alcide  21 déc 1961Rouyn-Noranda (Abitibi-Témiscamingue QC CA) I5566
2 BEAULIEU, Claudia  1 déc 1955Rouyn-Noranda (Abitibi-Témiscamingue QC CA) I838
3 BÉLANGER, Léonard  13 août 1979Rouyn-Noranda (Abitibi-Témiscamingue QC CA) I7724
4 BERNIER, Lucille  9 avr 2003Rouyn-Noranda (Abitibi-Témiscamingue QC CA) I32399
5 BOUTET, Aurore  3 déc 1991Rouyn-Noranda (Abitibi-Témiscamingue QC CA) I2446
6 BRUNET, Michel  22 août 1975Rouyn-Noranda (Abitibi-Témiscamingue QC CA) I7080
7 BRUNET, Yvan  22 août 1975Rouyn-Noranda (Abitibi-Témiscamingue QC CA) I9394
8 BUREAU, Lucille  11 juil 1977Rouyn-Noranda (Abitibi-Témiscamingue QC CA) I7725
9 CLOUTIER, Henri Louis  3 août 1988Rouyn-Noranda (Abitibi-Témiscamingue QC CA) I23959
10 CRÉPEAU, Alphonse  26 jan 1961Rouyn-Noranda (Abitibi-Témiscamingue QC CA) I835
11 CRÉPEAU, André  17 mai 1960Rouyn-Noranda (Abitibi-Témiscamingue QC CA) I1926
12 CRÉPEAU, Loïc  29 sept 1990Rouyn-Noranda (Abitibi-Témiscamingue QC CA) I765
13 DE LACHEVROTIÈRE, Monique  5 août 1995Rouyn-Noranda (Abitibi-Témiscamingue QC CA) I33124
14 DELHALLE, Georges  3 nov 1974Rouyn-Noranda (Abitibi-Témiscamingue QC CA) I31441
15 DELHALLE, Germaine  2 mai 1989Rouyn-Noranda (Abitibi-Témiscamingue QC CA) I836
16 FLUET, Wilfrid  20 déc 1980Rouyn-Noranda (Abitibi-Témiscamingue QC CA) I30542
17 FRENETTE, Carole  16 oct 1986Rouyn-Noranda (Abitibi-Témiscamingue QC CA) I30327
18 GAUTHIER, Jeanne  8 déc 1985Rouyn-Noranda (Abitibi-Témiscamingue QC CA) I11027
19 GODON, Agathe  9 avr 1993Rouyn-Noranda (Abitibi-Témiscamingue QC CA) I36620
20 GUIMOND, Anita  22 jan 1996Rouyn-Noranda (Abitibi-Témiscamingue QC CA) I30545
21 HENRI, Eugène  29 mars 1960Rouyn-Noranda (Abitibi-Témiscamingue QC CA) I16901
22 LEMAY, Gisèle  27 mai 1988Rouyn-Noranda (Abitibi-Témiscamingue QC CA) I23960
23 MACKAY, James  10 nov 1995Rouyn-Noranda (Abitibi-Témiscamingue QC CA) I30709
24 MAJOR, Paul  20 août 1964Rouyn-Noranda (Abitibi-Témiscamingue QC CA) I21333
25 MARCOTTE, Claire  20 déc 2010Rouyn-Noranda (Abitibi-Témiscamingue QC CA) I21495
26 MARTEL, Arthur  13 mai 1975Rouyn-Noranda (Abitibi-Témiscamingue QC CA) I24040
27 PETTIGREW, Léonard  29 fév 1956Rouyn-Noranda (Abitibi-Témiscamingue QC CA) I11026
28 QUÉVILLON, Cyrille  27 jan 2003Rouyn-Noranda (Abitibi-Témiscamingue QC CA) I30544
29 VEILLEUX, Rodolphe  26 oct 1975Rouyn-Noranda (Abitibi-Témiscamingue QC CA) I23957

Sépulture

Résultats 1 à 3 de 3

   Nom, Nom donné(s)    Sépulture    ID personne 
1 CRÉPEAULT, Géraldine  23 nov 2016Rouyn-Noranda (Abitibi-Témiscamingue QC CA) I5001
2 GODON, Ruth  19 août 2012Rouyn-Noranda (Abitibi-Témiscamingue QC CA) I36671
3 TARDIF, Ernest  4 juin 2014Rouyn-Noranda (Abitibi-Témiscamingue QC CA) I26094

Profession/Occupation

Résultats 1 à 1 de 1

   Nom, Nom donné(s)    Profession/Occupation    ID personne 
1 CRÉPEAU, Alphonse  Rouyn-Noranda (Abitibi-Témiscamingue QC CA) I835