Généalogie des familles Crépeau

Dans la descendance de Maurice Crépeau

Inverness (Centre-du-Québec QC CA)



 


Notes:

Origine et signification

La municipalité d'Inverness, située entre Laurierville au nord-ouest, et Thetford Mines au sud, est arrosée par la rivière Bécancour et les chutes Lysander près desquelles un joli parc a été aménagé. Sise sur les premiers contreforts des Appalaches, la municipalité domine la plaine du Saint-Laurent à quelque 120 km au sud-ouest de Québec. Le toponyme « Inverness » fait allusion à une ville du nord de l'Écosse, la plus importante de cette région. Originaires de cet endroit, certains des premiers colons sont arrivés dans le canton d'Inverness en 1829, après être partis de l'île d'Arran. Cette ville de la Grande-Bretagne, considérée comme la capitale des Highlands, occupe les deux rives de la rivière Ness dont l'embouchure constitue la partie portuaire de la localité. Il semble que ces pionniers aient été frappés par la ressemblance de ce coin de pays avec les montagnes de leur contrée, ce qui expliquerait qu'ils s'y sont fait concéder des terres. La municipalité du canton d'Inverness est officiellement érigée en 1845. Abolie en 1847, elle est rétablie en 1855 sous le même statut. À cette époque, Inverness devient le chef-lieu du comté de Mégantic, l'actuelle MRC de L'Érable. Dès 1850, l'arrivée de familles canadiennes-françaises portant les noms de Boucher, Charest, Bergeron, Roberge, etc., contribue à hausser la population invernoise. En trente ans, elle aura plus que doublé. Plusieurs confessions religieuses se sont établies à Inverness dont les presbytériens (un peu avant 1840), les catholiques (paroisse de Saint-Athanase érigée en 1886, desservie comme mission à partir de 1859), les anglicans (chapelle de St. Stephen's bâtie en 1860). En 1900, la municipalité du village d'Inverness est créée par détachement de la municipalité de canton. Au début des années 1970, les Invernois réservent un sort particulier aux nouveaux arrivants qu'ils baptisent du surnom de Youks. Cette appellation fait référence à l'expression « on ne sait pas d'où (d'yoù) qu'y viennent ni où (you) qu'y vont ». Ce phénomène a connu un tel succès qu'un groupement a été mis sur pied en 1981. L'Association des Youks d'Inverness et des environs (A.YO.I.E.), maintenant disparue, faisait la promotion de toute activité qui améliore la qualité de vie. Le Festival du bœuf, qui se tient à Inverness depuis 1981, met l'accent sur l'une des ressources locales. Enfin, c'est en 1998 que la municipalité de village d'Inverness et la municipalité de canton ont fusionné pour constituer la municipalité d'Inverness.

Source: http://www.toponymie.gouv.qc.ca

Dernière modification: 2017/02/11

Latitude: 46.26067792273294, Longitude: -71.52214980116696


Naissance

Résultats 1 à 1 de 1

   Nom, Nom donné(s)    Naissance    ID personne 
1 MARTINEAU, Armand  19 sept 1921Inverness (Centre-du-Québec QC CA) I18495